Coupe de France 3ème tour

Le résultat avant tout

Sans convaincre réellement, la PHA sort vainqueur de St Laurent 2 à 1 ce dimanche, et continue son parcours en se qualifiant pour le troisième tour de la Coupe de France.


Privé de plusieurs cadres, le FCA est tombé sur une équipe laurentine combative, parfois même à la limite du raisonnable, mais dont les petites imprécisions techniques ont couté cher très tôt dans la rencontre. En effet, à la 11eme minute, à la suite d’une perte de balle au milieu de terrain, Jason Charrier conclue une attaque rapide d’un petit lob astucieux sur le portier laurentin Kosovac.
S’en suit une rencontre hachée par les fautes, où la domination technique de nos antibois peine à se concrétiser au tableau d’affichage. Saint laurent répond avec courage sans pour autant réellement inquiéter notre gardien Romain Maurel. Deux têtes laurentines aux alentours de la trentième minute tentent en vain de trouver le cadre sans réussite.
Peu avant la pause, Naïm Ben Mohamedi, titulaire pour la première fois face à son ancien club, perd connaissance à la suite d’un choc. Emmené par les pompiers, les premiers examens ont montré aucune fracture mais un besoin de repos pour débloquer l’ensemble de ses cervicales.

Ce choc refroidit les ardeurs jusqu’à la mi-temps.
Le discours de Stéphane Collet s’avère payant puisque seulement cinq minutes après la pause, après une grosse entame de seconde période, Jason botte un coup franc dans l’angle de la surface que Kosovac ne peut que repousser, et dans la cohue vient se ruer Geoffrey Dautremay, tout juste entrée en jeu à la place de Naïm, afin de passer le score à 2-0 en faveur de nos hommes.
Dans un mélange de frustration et d’énervement, les laurentins, poussés par leur public, enchainent les fautes et les mauvais coups mais deviennent plus tranchant dans leurs interceptions et donc naturellement plus présent.
Ils vont pousser, s’exposant aux contres d’Antibes, qui à plusieurs reprises peuvent trouver le cadre mais un cruel manque de lucidité frappe nos attaquants dans le dernier geste.
Saint-Laurent continue de se ruer à l’attaque avant de trouver la faille dans notre défense grâce à un bon centre du capitaine Nicolo, intelligemment repris par Bougueroua. Mais ce réveil est bien trop car uniquement trois minutes avant la fin de la rencontre.
Il faudra donc une bien meilleure prestation à nos Antibois ce dimanche afin de se qualifier pour le quatrième tour, car après deux rencontres contre des équipes de deux divisions inférieures à la notre, les prochains adversaires s’annoncent plus coriaces et une prestation de qualité s’annonce nécessaire si nos chances veulent rester intactes.

 

Enfin, nous adressons nos meilleurs vœux de rétablissement à Naïm !


ce site a été créé sur www.quomodo.com